facebook instagram twitter
X

Votre don fait vivre le cinéma !
Uw gift brengt film tot leven!

BELGORAMA

GUY-MARC HINANT

10.01 > 28.02


"Je cherche non pas à trouver des films intéressants mais ceux qui peuvent créer un choc, un changement en soi." Guy-Marc Hinant. La sortie récente de Charleroi, le pays aux soixante montagnes et sa sélection dans de nombreux festivals internationaux en 2019 est l’occasion de s'intéresser à la carrière cinématographique de Guy-Marc Hinant, et de lui offrir une carte blanche.


+ En savoir plus

30.01 & 10.02 Films-satellites de Guy-Marc Hinant "Avant les tournages, il y a ces moments de réflexion, de repérage, de changements de cap. Comment atteindre le cœur des choses ? Je réalise généralement seul quelques films courts autour des mêmes sujets, pas vraiment des esquisses, plutôt une série d’approches. Ce sont des satellites, des organismes ayant leur vie propre mais qui sont captifs néanmoins de l’orbe de ceux plus denses, plus longs, où les temps sont davantage emmêlés." (G-M. H.)

autour de Birobidjan

Qu’adviendra-t-il de nous ?

"Le titre reprend les premiers mots d’une chanson en yiddish, premiers mots de Birobidjan, le nid est tombé dans les flammes. Le film est tourné en super 8mm noir et blanc appartenant à Sébastian Koeppel qui devait en être le directeur photo, mais trouva la mort deux jours avant le tournage. Ce film lui est dédié."(G-M. H.)
Autodafé 1949
"Après la guerre patriotique, après la Shoah, Staline et jusqu’à sa mort en 53, exerça une série de purges dépassant celles des années 30. Entre autres choses, en 1949, il fit détruire 30.000 volumes en yiddish de la bibliothèque du Birobidjan."(G-M. H.)

Obscurci par la neige
"Un film de 35 minutes sur des russes russes principalement Birobidjan."(G-M. H.)


autour de Charleroi :

Les Eaux noires
"Les eaux noires étaient les eaux qui remontaient des mines de charbon lors des innombrables débordements de la Sambre. Ces images d’actualités vues ici sont toutes tournées à Châtelet, banlieue de Charleroi, dans les années soixante. La vie quotidienne se poursuit."(G-M. H.)


Le Souffleur invisible
"Dans la vingtaine, je décide de filmer l’endroit précis où, enfant, j’ai eu la vision d’une main spectrale flottant sur une haie. Châtelet en contrebas. Une partie de ce film se trouve dans l’introduction de Charleroi, le pays aux 60 montagnes."(G-M. H.)

Derniers chants d’oiseaux avant de quitter Charleroi
"Tourné lors de trois repérages d’un jour, de janvier 2014 à avril 2016. c’est l’esquisse fragmentée et muette de Charleroi, le pays aux 60 montagnes."(G-M. H.)
Jeu 30.01.20 / 20:00 / CINEMATEK - Salle Plateau Ajouter au panier
Lun 10.02.20 / 18:00 / CINEMATEK - Salle Plateau Ajouter au panier