RENDEZ-VOUS

B à Z

Mars: SCANDINAVIAN SINS: DANISH SMUT

La Suède est considérée comme le pays pionnier dans l’exhibition de la nudité à l’écran. Le Danemark lui a emboîté le pas, poussant toujours un peu plus loin les limites. En mettant fin à toute forme de censure en 1969, soit avant leur voisin suédois, le Danemark a ouvert grand la porte à toutes sortes de productions obscènes voire immorales sur les écrans locaux, de sorte que ces films se retrouvaient à l’affiche des grands cinémas populaires de la ville. La série Zodiac, produit par Happy Film, a connu six épisodes, In the Sign of The Virgin est le premier titre de la série. La copie du film est une version originale américaine en 35mm, avec un titre alternatif : Danish Pastries, une version dont les quelques minutes de sexe hardcore ont été supprimées, mais qui conserve malgré tout son lot d’images suggestives à faire tourner la tête à plus d’un. En plus de ces séries, le Danemark a produit et exporté au cours des mêmes années une quantité invraisemblable de films très hot sans craindre de remettre sur les écrans toutes sortes d’obscénités et d’insanités. The Sinful Dwarf est sans doute l’un des sommets en matière de scabreux, qui reste aujourd’hui encore un fascinant produit de décadence venu d’une autre époque, où pendant une courte période tout était soi-disant permis et tout pouvait être montré au cinéma. Le film vous est proposé en dans sa version internationale non-censurée, récemment restaurée.

avril: Sharks

Suite au succès phénoménal des Dents de la mer, les producteurs de la Universal se lancent dans une suite directe au film de Spielberg, sachant que d’autres allaient surfer sur le succès du premier film ! Effectivement, un an seulement après le premier volet et deux ans avant sa suite, Mako : les mâchoires de la mort est un des premiers films à avoir pris la balle au bond !

Suite à l’enfer vécu par Spielberg avec son requin mécanique, cette modeste série B privilégie le tournage avec de vrais requins et en fait son argument de vente. Mako est en avance sur son temps, et à contre-courant de n’importe quel film de sharksploitation, vu que les requins sont les gentils et les hommes les méchants. Enfin, le film se démarque aussi avec son concept foutraque où le héros, doté d’un médaillon qui le protège des requins, a un lien télépathique avec ces derniers et entre en communication avec eux pour qu’ils se vengent de leurs oppresseurs humains… Tout un programme !

Les Dents de la mer : deuxième partie, reste quant à lui bien plus sobre, évoquant le slasher bientôt à la mode, avec ses jeunes teenagers tués par le requin dès qu’ils dévient du droit chemin. Outre cet aspect puritain et moralisateur, le film est un vrai shark-porn comparé au premier : le réalisateur français Jeannot Szwarc se montre généreux en terme d’apparition du requin à l’écran et inventif dans les situations où il attaque ses victimes. Il signe la meilleure suite de cette saga qui sombrera de plus en plus dans les abysses…

mai: Supernatural Slasher

En 1984, Wes Craven plongea le slasher dans une nouvelle dimension, en l’imprégnant d’éléments surnaturels avec Les Griffes de la nuit. Le boogeyman Freddy Krueger s’immisce dans les cauchemars de ses victimes et les tue autant dans les rêves que dans la réalité. Cette approche originale d’un genre plutôt basique marquera les esprits et les aventures de Freddy Krueger vont devenir une franchise ultra lucrative.

Le Cauchemar de Freddy, quatrième opus de la saga, est le plus gros succès commercial de la série et certainement l’épisode le plus fou. Son réalisateur, Renny Harlin (Prison, 58 minutes pour vivre…) profite de la grève des scénaristes pour livrer un scénario barré où un chien des enfers urine du feu pour redonner vie à Freddy. Ce n’est que le début d’une accumulation de séquences loufoques mêlant boucle à la Quatrième Dimension, karaté, femme cafard, pizza à têtes humaines, bref un vrai festival qui pousse le côté BD du troisième épisode (Les Griffes du cauchemar) à son comble !

Les aventures de Freddy inspire plusieurs autres slashers fantastiques tels Candyman… et Lectures diaboliques, où le personnage d’un Docteur fou, issu de romans d’horreur, contamine le réel et commet ses méfaits dans l’entourage d’une lectrice passionnée. Le film remporte le Grand Prix du festival d’Avoriaz et reste le point d’orgue de la carrière de Tibor Takacs, connu aussi pour The Gate: La Fissure.






En collaboration avec

image
Vendredi 31.05 19:00 LEDOUX Cart

B à Z
Supernatural Slasher

Le Cauchemar de Freddy
A Nightmare on Elm Street 4: The Dream Master
  • Renny Harlin, USA 1988 ⁄ Robert Englund, Tuesday Knight, Andras Jones ⁄ couleur ⁄ 93' ⁄ ST: FR - NL

Le croquemitaine Freddy Krueger renaît de ses cendres et hante les cauchemars d’un nouveau groupe d’adolescents. Un des épisodes les plus inventifs et jouissif de la saga culte des années 1980 !

 + INTRO 

image
Vendredi 31.05 21:00 LEDOUX Cart

B à Z
Supernatural Slasher

Lectures diaboliques
I, Madman
  • Tibor Takacs, USA, Canada 1989 ⁄ Jenny Wright, Clayton Rohner, Randall William Cook ⁄ couleur ⁄ 89' ⁄ ST: FR - NL

Virginia est passionnée par de vieux romans d’horreur dont le personnage, un docteur fou, semble prendre vie dans la réalité et assassine plusieurs personnes de son entourage. Un slasher adulte à l’atmosphère envoûtante rappelant des films noirs.

image
Vendredi 26.04 19:00 LEDOUX Cart

B à Z

Les Mâchoires infernales
Mako: The Jaws Of Death
  • William Grefe, USA 1976 ⁄ Richard Jaeckel, Jennifer Bishop, Harold Sakata ⁄ couleur ⁄ 89' ⁄ ST: FR - NL

Aux Philippines, un maître-nageur sauveteur découvre qu’il a un lien télépathique avec les requins Mako et utilise ces derniers pour tuer toute personne leur voulant du mal. Un des premiers ersatz loufoques des Dents de la mer !

 + INTRO 

image
Vendredi 26.04 21:00 LEDOUX Cart

B à Z

Les Dents de la mer, 2ᵉ partie
Jaws 2
  • Jeannot Szwarc, USA 1978 ⁄ Roy Scheider, Lorraine Gary, Murray Hamilton ⁄ couleur ⁄ 116' ⁄ ST: FR - NL

Le chef de la Police Martin Brody, traumatisé par les évènements du premier Dents de la mer, vit dans la peur d’une nouvelle attaque de requin tandis que ses concitoyens cupides sont obnubilés par le tourisme et l’immobilier. Jusqu’à ce qu’un nouveau requin tueur sème à nouveau la pagaille !