facebook instagram twitter
X

Votre don fait vivre le cinéma !
Uw gift brengt film tot leven!

"Whatever sucess I have had or may have, I owe to his help because he told me all I know" – Leo McCarey on Charlie Chase


C’est à la Keystone, le célèbre studio de Mack Sennett que Charley Chase, tout comme Charlie Chaplin, débute sa carrière. Excellent scénariste, producteur, réalisateur et acteur, présent dans les studios de Hal Roach également au moment le plus important de leur histoire, il est un des grands fondateurs de la comédie américaine.


Sensible à la subtilité du jeu de Chase qui contraste avec celui des autres acteurs Keystone, Chaplin l'engage pour des petites apparitions dans ses premiers films.
Compilation de trois courts métrages signés Mack Sennett, dont All Night Long, dans lequel Harry Langdon incarne un bidasse retrouvant un ancien ami de la légion avec lequel il va se disputer le cœur d’une charmante jeune femme.
Trois courts métrages de Mack Sennett : un film totalement improvisé dans lequel Mack Sennett donne entière liberté à Charlie Chaplin et Fatty Arbuckle dans une salle de bal (Tango Tangles) ; un délirant combat de boxe arbitré par Charlie Chaplin, qui met Fatty Arbuckle, simple et gentil garçon, aux prises avec un boxeur professionnel (The Knockout) et The Daredevil une mise en abîme du tournage d'un sérial western.
Les deux chefs-d'œuvre surréalistes de Buñuel. Soit l'extraordinaire provocation d'Un chien andalou, couplée à la "subversion de tous les sens" prônée par L'Âge d'or - par un cinéaste "en pleine exploration d'un inconscient subversif."
Harold Lloyd est employé dans un magasin de vêtements. Pour s’attirer la faveur de la direction, il imagine un coup publicitaire : une mouche humaine va escalader sans la moindre protection le gratte-ciel où est établi le magasin. Le jour venu, la foule est venue en masse, mais à la suite d’une série de péripéties fortuites, Harold Lloyd se voit contraint de grimper lui-même au sommet du bâtiment. Ce n’est pas pour rien si Safety last est le film le plus connu de Lloyd, car cela reste un spectacle vertigineux. Rien dans cette comédie muette n’a été tourné en studio ou devant une rétroprojection, tout a été filmé en lieux réels, jusqu’à la prise iconique où l’on voit Harold se balancer au bout des aiguilles d’une horloge.
Quiproquos autour d'une future mariée à l'hypothétique jambe de bois, Charley adultère et la sortie familiale hebdomadaire au ciné perturbée par le hoquet contagieux de la fille de Charley.
Deux courts métrages de Leo McCarey avec Charley Chase en vedette : les vicieux stratagèmes d’une épouse pour démasquer son mari adultère (Innocent Husbands) ; deux fiancés promis au mariage se trouvant mutuellement laids après une suite de quiproquos (Looking for Sally).
Dirigé de main de maître par William Seiter et considéré comme le meilleur long métrage de Laurel et Hardy. Nos deux héros embarquent pour convalescence, un mensonge pour que leur femme leur permette d'assister à la réunion de leur société secrète (dont fait partie Charlie "Texas, 97!" Chase)...Précédé de Fast Work, un des courts de Chase préférés de Hal Roach.
Un paysan russe cherchant seul le bonheur sur les routes, trouve l’objet de sa quête dans la collectivité d’un kolkhoze. Par l’instigateur des ciné-trains, une fable poético-politique d’une réjouissante inventivité. Version sonorisée en 1971 par le collectif SLON de Chris Maker, avec la participation de Michel Fano.
Mighty Like a Moose, probablement le meilleur film muet tourné avec Charley Chase, mélange histoire de couple et chirurgie esthétique. Dans Bromo and Juliet, la fiancée de Charley ne décide de l'épouser que s'il joue le rôle de Roméo. Dans Skinny the Moocher, Chase tourne sous la direction de Del Lord ex-chauffeur/cascadeur des Keystone Kops.
Un documentaire tourné en Afrique équatoriale française et au Congo belge, dans lequel Marc Allégret, dont c’est le premier film, accompagne André Gide pour livrer un témoignage sur les coutumes des différents peuples qui y vivent. Un pamphlet anti-colonialiste, qui propose un regard humaniste au détriment des préjugés inhérents à l'époque.
Par l'un des cinéastes japonais les plus novateurs et originaux (on lui doit Une page folle), une étude psychologique - en une suite de flash-backs, de fantasmes et de rêves - à propos de l'affection démesurée d'une sœur pour son frère. Un délire visuel fortement inspiré de l'atmosphère contrastée de l'expressionnisme allemand.
L’élégant Charley Chase dans deux courts métrages de sa période sonore mis en scène par lui-même sous le nom Charles Parrott, l’hilarant Luncheon at Twelve, dans lequel il incarne un peintre en bâtiment enchaînant les catastrophes et En vadrouille, son dernier deux-bobines pour Hal Roach.
L'amour naissant entre deux anti-héros dans la cohue du parc d'attraction de Coney Island. Tourné à l'orée du cinéma parlant, un drame de la solitude, simple et émouvant.
Deux personnages de conte: un petit orphelin en détresse et un pêcheur hawaïen, aidé en amour par un génie.
La lutte des paysans pauvres contre les koulaks, riches propriétaires terriens, en une glorification lyrique de la collectivisation des terres. Le dernier film muet de Boris Barnet, longtemps escamoté par les autorités soviétiques.
Un Français désireux de s’initier à l’art de la bière atterrit chez les Beulemans et tombe amoureux de leur fille. Première incursion de Duvivier dans la comédie, adaptant un incontournable théâtral du folklore bruxellois, entre satire de la mesquinerie bourgeoise et caricature des mœurs belges.