D’En cas de malheur à En plein cœur : les partis pris des adaptateurs

Alain Boillat, Conférence

La conférence portera dans un premier temps sur le processus de l’adaptation par Jean Aurenche, Pierre Bost et Claude Autant-Lara du roman En cas de malheur de Simenon pour le film homonyme sorti en 1958 avec Jean Gabin, Brigitte Bardot et Edwige Feuillère, puis sur une comparaison entre ce film emblématique du cinéma dit de la « Qualité française » et l’adaptation de Pierre Jolivet, En plein cœur, réalisée quatre décennies plus tard avec Gérard Lanvin, Virginie Ledoyen et Carole Bouquet. L’accent sera mis sur la construction des personnages en fonction des interprètes et sur la question des représentations de genre.

Alain Boillat est professeur à la Section d’histoire et esthétique du cinéma de l’Université de Lausanne. Ses recherches ont notamment pour objet l’histoire et la théorie du scénario, les liens entre bande dessinée et cinéma ainsi que les théories de l’adaptation, du récit et de la fiction dans les productions médiatiques. Il a entre autres publié Du bonimenteur à la voix-over (2007), L’Adaptation. Des livres aux scénarios (2018, en codirection avec Gilles Philippe) et En cas de malheur, de Simenon à Autant-Lara. Essai de génétique scénaristique (2020).


La conférence est suivie de la projection du film En plein cœur.

Lezing in het Frans.

EN PLEIN COEUR 1 Jolivet