Offscreen Film Festival 2021 Eco-horror & Climate fiction /

All Hell is About to Break Loose: Eco-horror, environmental anxiety and genre cinema (International Symposium)

FR Le cinéma de genre s'intéresse depuis plusieurs décennies déjà aux questions écologiques. Bien que l'approche soit parfois nuancée et subtile, elle est la plupart du temps extravagante, brutale et rentre-dedans. Les intervenants du symposium se penchent sur la façon dont un type de cinéma traditionnellement dénigré a adopté différents angles d'attaque pour aborder des questions environnementales importantes sur le plan social et culturel.
What is « Ecohorror, » Anyway? Dr Emily Bourke (Trinity College Dublin, autrice de Horror of The Anthropocene: American Ecohorror since World War II)
Dr Emily Bourke analyse l'évolution des anxiétés écologiques dans les films d'horreur américains et estime que le sous-genre de l'horreur écologique mérite d'être réévalué à la lumière du réchauffement climatique.
(conférence en anglais)
“You Have Created a Monster and It Will Destroy You!” Horror Cinema and the Precautionary Principle Dr Russ Hunter (chargé de cours du département Film & Télévision à la Northumbria University)
Cette présentation prend le principe de précaution comme point de départ pour démontrer, à l'aide de films tels que Godzilla vs. the Smog Monster, The Crazies et The Bay, comment le cinéma populaire parvient à transmettre des messages écologiques dynamiques, pertinents et pressants.
(conférence en anglais)
Terre brûlée ou Anarchy in the UK Frank Lafond (directeur de collection, auteur de Phase IV, éclipse de l'humanité)
Le film Terre brûlée devance une profonde prise de conscience de la menace environnementale, tout en multipliant les excès et les actes de disruption. Frank Lafond s'interroge sur la pertinence de la subtilité lorsqu'un message aussi important doit être transmis.
(conférence en français)
Eco-horror and the Cthulhucene Matthias De Bondt (doctorant et assistant de professeur au département des études médiatiques de la KULeuven)
Matthias De Bondt se concentre sur le rôle éthique que joue l'horreur écologique à une époque où les monstres politiques, économiques, écologiques et épidémiques ont dépassé toute forme de contrôle ou d'endiguement socioculturel.
(conférence en anglais)

L'entrée pour le symposium est gratuit. Vu la capacité réduite de la salle dû aux mésures covid nous vos conseillons de réserver votre place à l'avance.