facebook instagram twitter
X

Votre don fait vivre le cinéma !
Uw gift brengt film tot leven!

La présentation chez Argos de l'exposition individuelle DISORIENTATION(S) et de sa nouvelle installation Limbo, est l’occasion pour CINEMATEK de revenir sur l’œuvre foisonnante du cinéaste belge Laurent Van Lancker, lauréat du grand prix de la Fédération Wallonie-Bruxelles au festival Filmer à tout prix 2017. Cet écho entre les deux institutions bruxelloises nous permet de voir une grande partie de son œuvre et de découvrir le travail des réalisatrices Hito Steyerl, Naomi Kawase, An van. Dienderen, Catherine Libert, Mona Hatoum et Alia Syed que Laurent Van Lancker a choisi de programmer à CINEMATEK en dialogue avec ses propres films.


Kalès et Brak traitent de la même problématique: la migration contemporaine. L’un sous forme de documentaire collaboratif, l’autre sous forme de fiction hybride. Comment analyser au cinéma une approche réaliste et fictionnelle d’un même thème? Est-il possible d’allier le poétique et le politique, l’éthique et l’esthétique, le narratif et le sensoriel? Telles sont les interrogations qui seront abordées par Laurent Van Lancker lors de deux conversations qui suivront les projections. Après Kalès, Laurent Van Lancker sera accompagné de collaborateurs-réfugiés pour traiter de l’aspect politique et le travail sur la fragmentation des points de vue. Après Brak, la discussion s’orientera sur les stratégies cinématographiques entre approche fictionnelle et documentaire.