facebook instagram twitter
X

Votre don fait vivre le cinéma !
Uw gift brengt film tot leven!

"Je cherche non pas à trouver des films intéressants mais ceux qui peuvent créer un choc, un changement en soi." Guy-Marc Hinant. La sortie récente de Charleroi, le pays aux soixante montagnes et sa sélection dans de nombreux festivals internationaux en 2019 est l’occasion de s'intéresser à la carrière cinématographique de Guy-Marc Hinant, et de lui offrir une carte blanche.


Le 26.03 nous recevons Michel Fano, dernier témoin de l’âge d’or de la musique contemporaine, compositeur issu de la classe d’Olivier Messiaen, ami de Pierre Boulez et de Jean Barraqué. Son talent se démarque de celui de ses collègues en ceci qu’il a trouvé sa pleine expression dans le cinéma. Il fut le pionnier d’un métier devenu aujourd’hui incontournable, que l'on nomme design sonore.


CINEMATEK et Courtisane rendent hommage à l’artiste et cinéaste Kevin Jerome Everson, portraitiste incontournable et inlassable de la classe ouvrière afro-américaine, filmée dans son quotidien de labeur et de loisir et à contre-pied de toute convention narrative et de tout cliché de représentation des Afro-Américains à l’écran. Après sa présence au festival Courtisane, c’est avec un immense honneur que nous l’accueillons le 06.04 pour une rencontre exceptionnelle.


Terri Francis, directrice du Black Film Center / Archive à l’Indiana University Bloomington, a choisi trois films de la collection de CINEMATEK en résonance et en dissonance avec l’œuvre de Kevin Jerome Everson.


Après une rétrospective au MoMA et au Jeu de Paume, CINEMATEK offre une carte blanche à l’artiste française Marie Losier et un focus particulier sur ses propres films. Portraitiste hors pair, Marie Losier saisit avec sa Bolex 16mm, les artistes issus de la scène underground. Alan Vega du groupe Suicide, les musiciens Tony Conrad et Felix Kubin, les frères Kuchar, ou encore Genesis P-Orridge et Lady Jaye se réinventent à chacun dans des plans bricolés et joyeux de leur amie cinéaste. Car Marie Losier filme les gens qu’elle aime et c’est bien cette complicité qui transforme le quotidien en objet poétique. Sirènes échouées, catcheurs queer, femme oiseau ou lion se glisseront dans ce programme d'oeuvres signées par d’autres cinéastes qui eux aussi s’essaient à l’art du portrait.