facebook instagram twitter

FESTIVALS

BRUSSELS ART FILM FESTIVAL (BAFF)

13.11 > 30.11


Dans le cadre de:  Les 20 ans du BAFF

En collaboration avec le BAFF, le Centre du film sur l'Art & l'Iselp.


Du 12.11 au 30.11, CINEMATEK accueille pour la cinquième année consécutive (et en une édition plus longue que d'habitude), le BAFF - Brussels Art Film Festival. Un choix de documentaires courts et longs qui explorent des pratiques artistiques aussi variées que la danse, la peinture, la musique, la littérature ou l'architecture. La compétition proposera du 12.11 au 15.11 un ensemble de films récents en lien avec la Belgique, dont un sera récompensé au terme du week-end par un jury. Le BAFF programme également un panorama international rassemblant les meilleurs films récents et pour la plupart inédits en Belgique. Une occasion unique de découvrir dès le weekend et en reprises jusqu'au 30.11, des artistes, des pratiques, des histoires et des visions du monde insoupçonnées.
Le programme complet du festival sera disponible à partir du 10 octobre sur www.baffestival.be/

+ En savoir plus

14.11 Opus + Eden de Pauline Pastry, Jeroen Broeckx

OPUS
Diplômée de l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs, Pauline Pastry explore, au travers de médiums aussi variés que la vidéo, la photographie, la sculpture et l’édition, l’évolution de la condition ouvrière dans le contexte de la grande désindustrialisation actuelle. Le véritable sujet de son œuvre est le corps, celui de l’ouvrier, et plus spécifiquement encore, celui de son père, employé dans une fonderie du sud-ouest de la France. À l’heure de la robotisation et de l’accélération incessante des cadences, la cinéaste filme les corps impactés, industrialisés, pliés aux injonctions permanentes d’intensification des rythmes et d’augmentation des rendements à travers la chorégraphie atypique de trois hommes en mouvement. Ils dialoguent, parlent de leur quotidien, de leur condition d'ouvriers, de l’arrivée des robots. Et c’est un regard politique autant que poétique qui s'impose là avec beaucoup de grâce et de douceur.

EDEN
Dans l'ambiance euphorique de l'Exposition universelle de 1958, un quartier dans la banlieue d'Anvers a vu le jour. Son nom ? Eden. Plus de cent-vingt maisons préfabriquées totalement identiques ont poussé comme poussent les champignons pour héberger temporairement les touristes venus visiter la mythique Expo 58. Après l'événement, les maisons ont été vendues à des particuliers, et ce qui avait été autrefois conçu à l’identique a lentement mais sûrement trouvé le chemin de la particularité sous l'impulsion des propriétaires privés. Une exploration poétique et intime de l’extérieur et de l’intérieur des maisons met au jour un certain art d’habiter des lieux et leur impact sur les vies et les corps. Une occasion de réfléchir à la construction de “son paradis”, d'individualiser son environnement afin de lutter pour un “bonheur unique”. Mais à quel point sommes-nous uniques dans notre quête du bonheur ?

Sam 14.11.20 / 15:00 / CINEMATEK - Salle Ledoux Ajouter au panier