facebook instagram twitter
X

Votre don fait vivre le cinéma !
Uw gift brengt film tot leven!

Certains films sont à voir, absolument. CLASSICS est une anthologie libre des films qui ont influencé le développement du 7e art. Films phares, points de repère, chefs-d’œuvre incontestés, films cultes à l’origine d’une mythologie moderne... dont les qualités intrinsèques peuvent certes être remises en question, mais dont l’apport à notre identité culturelle est indéniable. Plus que de simples standards ou exemples-types, ces films ont permis - et permettent toujours - d’ouvrir le cinéma sur un espace de dialogue.


Les FILMS DE JADIS revisitent le cinéma populaire des années 1930 aux années 1980. Des classiques du monde entier, pour revivre les scènes inoubliables où les acteurs et actrices d'alors illuminaient la toile. Le cinéma tel qu'il devrait toujours être vécu : du son et de l'image projetés en pellicule et sur grand écran, dans une salle confortable. Avec - si la durée du film le permet - un avant-programme soigneusement sélectionné : une bande-annonce, un dessin animé, les actualités cinématographiques de l'époque ou un documentaire, afin de recréer les séances de cinéma d'antan.

Les étagères de notre collection regorgent de films qui pour diverses raisons ne figurent que rarement au programme. Chaque film, bien qu'il vaille le détour, ne peut être considéré comme un classique ou bien entrer dans une thématique. C'est pour cette raison que nous sélectionnons, à côté des cycles thématiques, une série plus ou moins arbitraire de films, ceci sans texte, explication ou autre contexte, que nous vous présentons sous le titre 'd'anthologie libre'.


« Cinéaste-contrebandier » selon l'expression de Martin Scorsese, Samuel Fuller est une des figures les plus controversées du cinéma américain. Ses films impétueux et d'une brutalité sèche, foisonnant d'idées et d'inventions formelles, sont comme autant de paradoxes, conciliant réalisme et démesure, brutalité et finesse, violence et douceur.


Avec l’arrivée de la coupe du monde de football 2018, nous nous sommes volontiers plongés dans le sujet du ballon rond à l’écran. Car, même si contrairement à d’autres sports, il est bien moins traité au cinéma et surtout que dans ce match-là, c’est la télévision qui a gagné, du foot au cinéma il y en a ! CINEMATEK vous présente du 03.06 au 20.07, un petit parcours qui propose à travers fictions, films essais, archives et documentaires, des portraits de protagonistes sur le gazon ou dans les stades, le foot comme phénomène social et les passions qu’il suscite, ou seulement, les meilleures scènes de foot au cinéma.


CINEMATEK vous invite cet été à suivre la filmographie du réalisateur Preston Sturges, un des cinéastes incontournables de l’âge d’or de Hollywood. Un cinéma hilarant, à la fois déjanté et sophistiqué, à redécouvrir absolument !


Dans le cadre du projet communautaire Orfeo & Majnun mis sur pied par La Monnaie nous vous proposons huit longs métrages, certains inévitablement, et d’autres de manière moins évidente, reliés thématiquement au mythe d’Orphée.


La présentation chez Argos de l'exposition individuelle DISORIENTATION(S) et de sa nouvelle installation Limbo, est l’occasion pour CINEMATEK de revenir sur l’œuvre foisonnante du cinéaste belge Laurent Van Lancker, lauréat du grand prix de la Fédération Wallonie-Bruxelles au festival Filmer à tout prix 2017. Cet écho entre les deux institutions bruxelloises nous permet de voir une grande partie de son œuvre et de découvrir le travail des réalisatrices Hito Steyerl, Naomi Kawase, An van. Dienderen, Catherine Libert, Mona Hatoum et Alia Syed que Laurent Van Lancker a choisi de programmer à CINEMATEK en dialogue avec ses propres films.


Kalès et Brak traitent de la même problématique: la migration contemporaine. L’un sous forme de documentaire collaboratif, l’autre sous forme de fiction hybride. Comment analyser au cinéma une approche réaliste et fictionnelle d’un même thème? Est-il possible d’allier le poétique et le politique, l’éthique et l’esthétique, le narratif et le sensoriel? Telles sont les interrogations qui seront abordées par Laurent Van Lancker lors de deux conversations qui suivront les projections. Après Kalès, Laurent Van Lancker sera accompagné de collaborateurs-réfugiés pour traiter de l’aspect politique et le travail sur la fragmentation des points de vue. Après Brak, la discussion s’orientera sur les stratégies cinématographiques entre approche fictionnelle et documentaire.


C'est le temps des vacances, et pour nombreux d'entre nous de partir pour des contrées lointaines (ou moins lointaines) et de profiter d'une pause bien méritée. Cet été, CINEMATEK vous offre, aussi, le loisir de voyager au gré d'une sélection de films globe-trotters.

Un nouveau type de demoiselle voit le jour dans les années 1920. La ‘Garçonne’ assure elle-même ses revenus, vote (en Belgique il faut attendre 1948) et troque le corset pour la coupe au bol. La tenue décontractée, les bras et les jambes exposés, elle sort danser, boire et fumer. A Hollywood leurs ambassadrices sont Clara Bow, Louise Brooks en Colleen Moore.


Pour son interprétation de l'inflexible Mildred Hayes dans 3 Billboards: Les panneaux de la vengeance, Frances McDormand s'est vue décerner son deuxième Oscar il y a quelques mois - on se souviendra d'ailleurs du discours fort et engagé qu'elle a livré en le recevant. CINEMATEK a sélectionné pour vous les temps forts de sa carrière.

Le destin réserve parfois de drôles de surprises. Massimo Girotti a suivi des études d'ingénieur et fut un espoir de la natation transalpine dans ses jeunes années. Son entraîneur travaillant à Cinecittà, Girotti fut mis en relation avec le monde du cinéma, et c'est finalement dans ce domaine qu'il eut le plus de réussite. Il a prêté son talent aux films de Luchino Visconti, Pier Paolo Pasolini et Bernardo Bertolucci. A l'occasion du centenaire de sa naissance, CINEMATEK vous propose une sélection de ses principaux rôles.