facebook instagram twitter
X

Votre don fait vivre le cinéma !
Uw gift brengt film tot leven!

Les étagères de notre collection regorgent de films qui pour diverses raisons ne figurent que rarement au programme. Chaque film, bien qu'il vaille le détour, ne peut être considéré comme un classique ou bien entrer dans une thématique. C'est pour cette raison que nous sélectionnons, à côté des cycles thématiques, une série arbitraire de films, ceci sans texte, explication ou autre contexte, que nous vous présentons sous le titre d'"anthologie libre".

Imaginé avec la cinéaste américaine Lizzie Borden et le collectif queer et féministe Le Club des Femmes, Rebel Films retrace, de la vie secrète des écoles de filles, celles, publiques des manifestations, des fêtes et de la politique, les évolutions des espaces où se réunissent les femmes. A travers une vingtaine de films réalisés par des femmes, depuis les années 1930 à nos jours, le programme est une histoire d'amantes, d'amies et de fautrices de troubles.


Considéré comme l'un des meilleurs acteurs de sa génération, Robert De Niro s'est forgé une carrière exceptionnelle, grâce, entre autres, à sa formidable capacité à s'immerger totalement dans ses rôles. Deux films récents, et non des moindres (The Irishman et Joker), ont donné l'occasion à ce comédien d’exception de renouer avec le cinéma de qualité après quelques années de cabotinage. L'occasion pour CINEMATEK de vous proposer une rétrospective de ses plus grands rôles.


En 1959, la France accueille sur ses écrans un groupe de jeunes cinéastes issus de la critique. Godard, Chabrol, Truffaut, Malle et d’autres, ont, chacun à leur manière, contribué à la fondation d'une nouvelle approche cinématographique. Ne se définissant ni par son appartenance à un genre, ni par une esthétique particulière, la Nouvelle Vague a marqué l’Histoire du cinéma par ses méthodes d’écriture et de réalisation ayant pour conviction de créer avec le 7° art, un nouveau langage, et ce, sur des bases de productions différentes des couteux et paralysants systèmes des Studios.
Ainsi, 60 ans après ces années fertiles FLAGEY accueille une programmation mettant à l’honneur ce mouvement à travers quelques-unes de ses œuvres.
Chaque année, l'Union des Critiques de Cinéma (UCC) décerne le Prix Cavens au meilleur long métrage belge de l'année.
La liste des lauréats du prix, institué en mémoire du critique et cinéaste André Cavens ressemble à une anthologie des cinémas du pays.
Pour les 65 ans de l'Union: florilège d'œuvres marquantes.
Certains films sont à voir, absolument. CLASSICS est une anthologie des films qui ont influencé le développement du 7e art. Films phares, points de repère, chefs-d’œuvre incontestés, films cultes à l’origine d’une mythologie moderne... dont les qualités intrinsèques peuvent certes être remises en question, mais dont l’apport à notre identité culturelle est indéniable. Plus que de simples standards ou exemples-types, ces films ont permis - et permettent toujours - d’ouvrir le cinéma sur un espace de dialogue.

CINEMATEK met à l’honneur les 50 ans du Festival Panafricain de Cinéma de Ouagadougou, à travers une sélection de films qui furent projetés tout au long de son histoire.


La Nouvelle Vague roumaine est devenue une marque de fabrique internationale pour un corpus cinématographique fait de tranches de vie de la société contemporaine, portant la réalité à l’écran dans sa forme narrative la plus pure. Ces films ont ouvert le public aux préoccupations artistiques, sociales et politiques de leurs réalisateurs, reflétant une culture en constante négociation avec son histoire.


Entre ses brillantes prestations théatrales, Marie-Christine Barrault offre son talent à des cinéastes dont les démarches respectives allient profondeur et ouverture à un large public : Allen, Tachella, Delvaux, Honoré. La nièce de Jean-Louis Barrault se montre autant à son avantage dans le burlesque poètique de Pierre Richard auquel elle apporte la touche romantique.


En complément du cycle consacré à ses réalisations, le studio Agnès Varda se prête à la cinéphilie du réalisateur, donnant l’opportunité au public de découvrir les fondations d’une œuvre peu banale et célébrant son héritage. De grands classiques américains tels que La nuit du chasseur de Charles Laughton ou Massacre à la tronçonneuse de Tobe Hooper, comme asiatiques avec Désirs meurtriers d’Imamura, ou Le Château de l'araignée de Kurosawa, Fabrice du Welz livre ici une carte blanche alliant pulp, fanatisme, épouvante et fantastique.


Réalisateur - cinéphilie, Fabrice du Welz a abordé le cinéma de genre de manière singulière. Inspiré d’un cinéma d’horreur et d’épouvante ayant lui-même bouleversé les codes de la fiction vers un réalisme morbide, le réalisateur belge développe une filmographie dans laquelle s’unissent un certain mythisme du cinéma et une sensorialité viscérale, noire et effrayante. Un goût de la mort et du cinéma extrême traverse son œuvre assidument, depuis son premier long-métrage, Calvaire, jusqu’à son dernier, Adoration, à découvrir dès ce mois de janvier au studio Agnès Varda, avec quatre autres de ses œuvres. Âmes sensibles: réfléchir avant de s’y risquer.


"Je cherche non pas à trouver des films intéressants mais ceux qui peuvent créer un choc, un changement en soi." Guy-Marc Hinant. La sortie récente de Charleroi, le pays aux soixante montagnes et sa sélection dans de nombreux festivals internationaux en 2019 est l’occasion de s'intéresser à la carrière cinématographique de Guy-Marc Hinant, et de lui offrir une carte blanche.


A l'occasion du Brussels Jazz festival, nous proposons de découvrir le documentaire consacré au big band belge au programme de l’édition: le Brussels Jazz Orchestra, placé depuis sa fondation en 1993 sous la direction artistique du saxophoniste-flutiste Frank Vaganée.
Sortis tout droit des recoins obscurs de la collection : des séries B hilarantes, des thrillers à vous glacer le sang, des gialli, slashers, et autres films d'exploitation... Un moment d'histoire du cinéma alternatif à ne pas manquer, chaque dernier vendredi du mois, présenté dans les deux langues. Et un ticket qui compte double : deux films axés autour d'un même thème pour le prix d'un seul billet.

A l'occasion de la Saint-Valentin, CINEMATEK vous propose quatre belles histoires d'amour portées à l'écran et vous offre une ambiance romantique assurée, les spectateurs se présentant en couple ne payeront qu'un ticket pour deux.


Sortis tout droit des recoins obscurs de la collection : des séries B hilarantes, des thrillers à vous glacer le sang, des gialli, slashers, et autres films d'exploitation... Un moment d'histoire du cinéma alternatif à ne pas manquer, chaque dernier vendredi du mois, présenté dans les deux langues. Et un ticket qui compte double : deux films axés autour d'un même thème pour le prix d'un seul billet.