facebook instagram twitter
X

Votre don fait vivre le cinéma !
Uw gift brengt film tot leven!

Certains films sont à voir, absolument. CLASSICS est une anthologie des films qui ont influencé le développement du 7e art. Films phares, points de repère, chefs-d’œuvre incontestés, films cultes à l’origine d’une mythologie moderne... dont les qualités intrinsèques peuvent certes être remises en question, mais dont l’apport à notre identité culturelle est indéniable. Plus que de simples standards ou exemples-types, ces films ont permis - et permettent toujours - d’ouvrir le cinéma sur un espace de dialogue.
La venue le 28.09 de l’écrivaine et journaliste Mona Chollet, auteure de Sorcières: La puissance invaincue des femmes lors du rendez-vous « Our story », est l’occasion d’offrir un panorama de la représentation des sorcières à l’écran, sous toutes ses coutures.
Une fois de plus l’été s’invite dans les pages du trimestriel de CINEMATEK, et l’on s’arrête cette fois-ci, avec amusement et envie de s’y plonger, là où tout gravite: la piscine.

Protagoniste dramatique chez Ozon, métaphore dans l’extraordinaire The Swimmer, pièce de décor savonnée et hilarante dans The Party, source de souvenirs musicaux inaltérables dans The Graduate, lieu d’érotisme dans The Deep End ou de découverte amoureuse dans Call Me By Your Name, bassin de matches endiablés de water-polo filmés par Moretti, de chorégraphies spectaculaires sous l’œil de Busby Berkeley ou de danse aquatique masculine dans Le Grand Bain, inspiration encore pour l’artiste David Hockney dans A Bigger Splash. Quoi de plus merveilleux que de s’y jeter, barboter, y jouer, s’embrasser sur les marches, nager avec fougue, et d’en sortir rafraîchis ou fatigués, mais sentant le chlore et heureux. Merci aux cinéastes de tous bords de nous faire revivre ces sensations de chaleur et de corps, à l’unisson avec l’eau.

"Well, here's another nice mess you've gotten me into."

Si les figures de Laurel et Hardy sont avec celles de Charlot ou de Marilyn, les symboles par excellence du 7e art, peu de monde connaît encore leurs films. Au-delà du mythe, leur œuvre comique, riche et fine, contient des titres qui sont des chefs-d'œuvre du cinéma.


En 1971 Rainer Werner Fassbinder écrit : « J’aimerais tous les voir, les 39 (films) que Sirk a fait. Alors je serai peut-être plus avancé avec moi-même, avec ma vie, avec mes amis. J’ai vu six films de Douglas Sirk. Parmi eux, il y avait les plus beaux du monde ». CINEMATEK n’avait plus mis en lumière depuis plus de 25 ans la filmographie de Douglas Sirk, qui, de ses débuts allemands aux mélodrames américains, compose un ensemble incomparable de subtilité. Cette rétrospective est accompagnée d’un focus autour de l’acteur américain Rock Hudson, avec lequel le cinéaste a tourné huit films et qu’il a formé, guidé, encouragé, pour devenir l'icône des années 1950.


Le 29.03 dernier Agnès Varda nous a quittés à l'âge de 90 ans. Photographe, cinéaste puis plasticienne, elle aura marqué de son empreinte le monde des arts, et le cinéma en particulier, au point d'être la première femme réalisatrice à recevoir un Oscar d'honneur pour l'ensemble de sa carrière. Une carrière que CINEMATEK vous propose de revisiter en quelques 34 films.
Avec The Old Man & the Gun, Robert Redford, qui aura 83 ans le 18.08, met un terme à sa carrière. En quelques 31 films, nous vous proposons de revenir sur la carrière de cette icône du cinéma américain, connue essentiellement en tant qu'acteur, mais qui s'est également forgée une solide réputation en tant que réalisateur.
"Je faisais tout : producteur, directeur des studios et des laboratoires, réalisateur, directeur des agences... J'habitais dans les studios. On mangeait à la cantine tous les jours. Quand on tournait, c'était une immense tablée : il y avait les acteurs, les techniciens, les machinistes..."

Si on connaît encore Marcel Pagnol l’écrivain, son cinéma, longtemps rejeté en France par la critique, est, malgré son immense succès populaire, peu connu aujourd’hui. Profitons de l’été et de la mise en perspective historique que permettent nos collections pour revoir une œuvre dont la richesse n’a d’équivalents que celle de la terre de Provence et de ses habitants qu’elle a si bien filmés.
Friedrich Wilhelm Murnau est considéré comme l’un des plus grands réalisateurs allemands de la période muette. Nosferatu, Le Dernier des hommes et L’Aurore : trois films qui plongent leurs racines dans l’expressionisme et le Kammerspiel, tout en dépassant ces formes antérieures par l’apport d’une stylisation et d’une maîtrise technique d’une grande inventivité.
Malgré une filmographie qui compte peu de titres, Marc Didden n’en est pas moins une figure clé du cinéma belge. Son film Brussels By Night insuffle un souffle nouveau au cinéma du Nord du pays mais c’est aussi son influence comme professeur à l’école Sint-Lukas qui fut considérable. À l’occasion des 30 ans de Sailors Don’t Cry que Marc Didden viendra présenter le 08.09 nous revenons sur sa carrière et nous lui avons par ailleurs demandé de composer une carte blanche de films.
En plus d'être un réalisateur, scénariste, critique rock, enseignant et chroniqueur, Marc Didden est également un cinéphile inconditionnel. Il était donc évident de l’inviter à composer une carte blanche des films qui lui tiennent le plus à cœur. Il nous explique ici pourquoi.
Le réalisateur Michel Khleifi, né à Nazareth et installé à Bruxelles depuis les années 1970, est le cinéaste palestinien le plus reconnu. Son cinéma militant, observateur et poétique, décrit le quotidien du peuple palestinien, entre exil, mémoire et occupation. CINEMATEK a récemment achevé le travail de restauration de ses films qui font de lui un grand cinéaste de la lutte, de l’émancipation et de la liberté, et l’accueille le 26.09 pour une présentation au public.
À notre demande, Michel Khleifi a composé une carte blanche qui reflète sa cinéphilie et évoque ses souvenirs de spectateur du musée du cinéma.
CINEMATEK reçoit ce mois de septembre la revue littéraire et critique nY dont la dernière publication aborde les rapports qu’entretiennent cinéma expérimental et poésie, dans la perspective de la matérialité, du fragment et du montage. CINEMATEK et nY ont concocté cinq séances de cinéma aventureuses.
"He wasn't a man, he was a way of life" Ruthless

La récente restauration effectuée outre-Atlantique du chef-d’œuvre de Edgar G. Ulmer Detour à partir d’une copie conservée par CINEMATEK, est l’occasion de revenir sur la carrière atypique d’un cinéaste américain méconnu.
Après la venue d'Agnès Godard ce printemps, nous continuons de mettre en lumière les divers métiers du cinéma, et dès septembre c'est le travail de Marie-Hélène Dozo qui est mis en valeur. Monteuse et figure incontournable du cinéma belge, Marie-Hélène Dozo nous fait l'honneur de venir à trois reprises à CINEMATEK pour parcourir ses différentes collaborations : avec Bénédicte Liénard le 12.09, Roberto Minervini le 07.10 et les frères Dardenne le 30.11.
Yazujiro Ozu est sans aucun doute l'un des plus grands réalisateurs japonais. Ses films, souvent des drames familiaux minimalistes, témoignent fortement de la culture japonaise. Il est un des rares réalisateurs de l'histoire du cinéma à avoir développé un style complètement personnel. Mais les sentiments que Ozu distille sont tellement universels qu'ils peuvent être compris de Tombuctu à Anchorage.
En collaboration avec Pink Screens, Our Story vous propose de re-voir les représentations queer et LGBT dans le cinéma : classiques, inédits et trésors méconnus seront les lumières pour parcourir notre histoire et notre mémoire. Marginalisées ou popularisées, ces images seront parfois accompagnées de présentations spéciales et de mises en contexte. La variété des choix sera aussi l’occasion d’oser, tous les trimestres, ce rendez-vous insolent et iconoclaste.
Cet automne, Our Story vous propose deux séances contestataires.
Alors que son dernier film What You Gonna Do When the World's on Fire? fait le tour du monde, Roberto Minervini, l’une des voix les plus personnelles du cinéma contemporain récompensée de nombreux prix, est notre invité les 07.10 et 08.10. CINEMATEK se réjouit d'organiser enfin une rétrospective de son travail, accompagnée d’une carte blanche qui reflète son engagement, sa cinéphilie et son regard sur son pays d’adoption, les États-Unis.
CINEMATEK et le Goethe-Institut Brussel présentent un cycle de films à l’occasion du 30e anniversaire de la chute du Mur.
Fantômes. Loups-garous. Vampires. Zombies. Les raisons pour rester sagement chez soi le soir d'Halloween ne manquent pas. Aux plus courageux d'entre vous, CINEMATEK propose deux films du père du body horror : David Cronenberg.
CINEMATEK vous régale, pour la deuxième année et pendant 10 jours, d’une série éclectique de films restaurés. Films cultes et classiques, films rares venant de territoires peu explorés, films introuvables considérés comme perdus, ils ont tous ont fait l’objet d’une restauration et pour certains d’une ressortie commerciale. Et ils séduiront sans aucun doute les nouvelles générations de cinéphiles.


.